Comment aider un proche victime de viol à s’en sortir?


De manière générale, il est difficile pour une personne ayant subi un viol d’en parler. Pourtant, la première chose à faire lorsqu’on a été victime d’abus sexuels c’est de briser le silence. Le viol est un acte ignoble pendant lequel une personne s’approprie l’intimité d’une autre sans son consentement. Face à ce genre de situation qu’on ne souhaite à personne d’ailleurs, il est plus qu’important de suivre une thérapie pour s’en sortir et poursuivre sa vie. Le site https://www.psychologue-jambes.be/ permet d’entrer en contact avec un psy qualifié pour un accompagnement personnalisé de ses patients.

Une prise en charge psychologique s’impose

Recourir à un suivi psychothérapeutique est capital pour les victimes de viol. Elles sont pour la plupart honteuses et culpabilisent de ce qui leur est arrivé. Il revient donc au psy de les amener à comprendre qu’elles sont les victimes et non les personnes à blâmer. Le rôle du thérapeute sera donc de mettre en œuvre un ensemble de procédés pour faire prendre conscience à la victime que malgré ce par quoi elle est passée, elle doit pouvoir le surmonter. Le psy doit pouvoir rassurer les personnes victimes de viol en leur faisant comprendre qu’elles ont encore de belles expériences à vivre.

Un apport psychologique permet aux victimes de violences sexuelles d’avoir à nouveau une meilleure image et rehausser leur confiance et estime d’elles mêmes. Le thérapeute doit faire preuve d’écoute, ce qui va permettre d’établir un climat de confiance avec la patiente, de sorte qu’elle s’ouvre au dialogue. C’est de cette manière quelles pourront avoir une autre perception d’elles en se libérant progressivement de la culpabilité. La prise en charge psychologique est donc le moyen approprié pour faire sortir aux personnes violées de sortir de leur isolement et de reprendre le cours de leur vie avec confiance et sérénité.