Ce qu’il faut savoir sur le cancer du sein


Une fois que vous avez reçu un diagnostic de cancer du sein, votre médecin examinera votre rapport de pathologie et les résultats de tous les tests d’imagerie pour comprendre les spécificités de votre tumeur. En utilisant un échantillon de tissu de votre biopsie mammaire ou en utilisant votre tumeur si vous avez déjà subi une intervention chirurgicale, votre équipe médicale détermine votre type de cancer du sein. Ces informations aident votre médecin à décider des options de traitement les plus appropriées pour vous.

Dans quelle partie du sein un cancer a-t-il commencé?

Le type de tissu où survient votre cancer du sein détermine le comportement du cancer et les traitements les plus efficaces. Les parties du sein où le cancer commence comprennent:

Le carcinome canalaire est le type de cancer du sein le plus courant. Ce type de cancer se forme dans la muqueuse d’un canal lactifère à l’intérieur de votre sein. Les canaux transportent le lait maternel des lobules, où il est fabriqué, au mamelon. Le carcinome canalaire peut rester dans les conduits en tant que cancer non invasif (carcinome canalaire in situ), ou il peut sortir des conduits (carcinome canalaire invasif). Vous pouvez visiter le blog santé – cancer pour plus d’infos.

Le carcinome lobulaire commence dans les lobules du sein, où le lait maternel est produit. Lorsqu’il éclate des lobules, il est considéré comme un carcinome lobulaire invasif. Les lobules sont connectés aux canaux, qui transportent le lait maternel vers le mamelon.

Les cancers peuvent rarement commencer dans le tissu conjonctif composé de muscles, de graisse et de vaisseaux sanguins. Ceux qui commencent dans le tissu conjonctif sont appelés sarcome. Des exemples de sarcomes qui peuvent survenir dans le sein comprennent la tumeur aux phyllodes et l’angiosarcome.

Comment les cellules tumorales apparaissent-elles au microscope?

Lorsqu’un échantillon des cellules tumorales  sont examinées au microscope, voici ce que le pathologiste recherche:

Cellules tumorales aux apparences uniques : certains sous-types de cancer du sein sont nommés pour la façon dont ils apparaissent au microscope. Les sous-types incluent tubulaire, mucineux, médullaire et papillaire. Votre sous-type donne à votre médecin des indices sur votre pronostic et sur la façon dont vos cellules peuvent répondre au traitement.

Le degré de différence entre les cellules cancéreuses et les cellules normales : la différence entre vos cellules cancéreuses et les cellules normales s’appelle le grade des cancers. Ces derniers se classent sur une échelle de 1 à 3, ceux de niveau 3 étant les plus différents et considérés comme les plus agressifs.

Les cellules tumorales sont-elles alimentées par des hormones?

Un cancer peut être sensible aux hormones féminines naturelles. Les cellules tumorales possèdent des récepteurs à l’extérieur de leurs parois pouvant capter ces hormones spécifiques qui circulent dans votre corps. Le récepteur des œstrogènes (ER) positif  a des récepteurs leur permettant d’utiliser l’hormone œstrogène pour se développer.

Le récepteur de la progestérone (PR) positif  peut être sensible à l’hormone et les cellules possèdent des récepteurs leur permettant d’utiliser celle-ci afin de se développer. Le traitement par thérapie endocrinienne bloque le développement des cellules tumorales. Le récepteur hormonal (HR) négatif n’a pas de récepteurs hormonaux, il ne sera donc pas affecté par les traitements endocriniens visant à bloquer les hormones dans le corps.