Parlons de l’éjaculation précoce : de quoi s’agit-il ?


L’éjaculation ou l’orgasme prématuré est un dysfonctionnement sexuel au cours duquel un homme éjacule plus tôt que ce à quoi il s’attend ou que sa partenaire s’attend. Il s’agit d’un problème courant et environ 1 homme sur 3, âgé de 18 à 59 ans, connaît l’éjaculation précoce à un moment donné de sa vie.

On pense qu’elle est due à des facteurs psychologiques ou à des problèmes physiques. Cette anomalie est prompt à se rétablir sans traitement. Mais comme en pratiquement toute chose il y a un solutionnement, découvrez celles qui vous sont proposées et choisissez celles qui fonctionnent pour vous parmi toutes ces solutions.

Parfois, l’éjaculation précoce disparaît d’elle-même au bout de quelques semaines ou de quelques mois. Le fait de travailler à soulager le stress ou d’autres problèmes psychologiques peut aider la situation à s’améliorer.

D’autres hommes ont des difficultés durables avec l’éjaculation précoce et ont besoin d’une aide professionnelle. Certains hommes répondent rapidement au traitement, tandis que d’autres luttent contre ce problème pendant une période prolongée. Des traitements efficaces sont disponibles.

  • Symptômes de l’éjaculation précoce

Le principal symptôme de l’éjaculation précoce est l’incapacité de l’homme à maintenir son érection et à poursuivre le rapport sexuel. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter si l’orgasme survient plus tôt que prévu à quelques reprises. Mais si cela se produit régulièrement et que l’on éjacule en moins d’une minute, il s’agit de symptômes évidents d’éjaculation précoce. Ce problème peut même survenir pendant la masturbation chez certains hommes.

  • Causes de l’éjaculation précoce

La cause réelle de l’éjaculation prématurée est encore inconnue. Les médecins pensent que certains facteurs émotionnels et biologiques sont à l’origine de ce problème : L’anxiété liée à la performance sexuelle ; Culpabilité ; Dépression ; Problèmes relationnels ; Niveaux anormaux d’hormones sexuelles ; Inflammation de la prostate ou de l’urètre ; Effets secondaires des médicaments.

  • Le diagnostic

L’éjaculation précoce est diagnostiquée sur la base des symptômes typiques. Pour comprendre votre problème, votre médecin devra discuter avec vous de votre histoire sexuelle. Soyez franc et ouvert. Plus votre médecin en saura, mieux il pourra vous aider.

Si vos antécédents sexuels ne révèlent pas de facteurs mentaux ou émotionnels importants pouvant contribuer à l’éjaculation précoce, votre médecin voudra peut-être vous examiner. Il pourra examiner votre prostate ou effectuer des tests neurologiques (tests de votre système nerveux) pour déterminer si un problème physique peut être à l’origine de l’éjaculation précoce.

  • Méthode de la pression, une solution parmi tant d’autres

Un exercice du plancher pelvien peut permettre de renforcer les muscles pelviens. Vous pouvez également utiliser des agents anesthésiants pour diminuer la sensibilité. Suivez le lien ci-dessus pour avoir d’autres solutions toutes aussi efficaces pour venir à bout de cette anomalie.

Ce problème d’éjaculation peut causer beaucoup de tension et d’anxiété dans une relation. Les hommes qui en souffrent peuvent se sentir moins confiants et gênés de ne pas satisfaire leur partenaire sexuellement. Il est toujours préférable d’en parler ouvertement avec sa partenaire et de trouver d’autres moyens de se rapprocher d’elle par des activités non sexuelles, tout en suivant des méthodes de traitement appropriées.